328

Posé au milieu des vignes, à la sortie de Blaye, le Château du Marquis de Vauban fait la part belle à l’accueil des visiteurs. Leurs propositions à la carte vont de la visite du chai, suivi d’une dégustation, à la journée entière sur place : découverte de la Citadelle de Vauban en calèche, visites des chais et des vignes, repas vigneron, dégustation et histoire du château. C’est cette dernière formule qui m’amène au château en début de matinée.

Le chemin pour arriver au château Marquis de Vauban est longé d’un côté par les vignes, de l’autre par un pré où paissent des chevaux de trait.  Dès le parking, on peut entendre le bruit des sabots sur les pavés. En effet, dans la cour trône une belle calèche rouge frappée aux armoiries du domaine, attelée à deux immenses chevaux noirs. Amusé par l’admiration des visiteurs, le cocher, Patrice, nous apprend que nous faisons face à Sergio et Titan, deux chevaux de trait américains.

Mais l’heure n’est pas encore à la balade, et les propriétaires du château Marquis de Vauban, Monsieur et Madame Macé nous invitent à entrer dans le bâtiment. Nous sommes accueillis dans une grande salle fastueusement décorée où nous attendent thé, café et petits gâteaux.

Monsieur Macé se présente et explique le programme de la journée avant de prendre nos préférences pour le repas de midi : Souris d’agneau de Pauillac ou duo d’esturgeon et de maigre ? L’ambiance est détendue et les propriétaires sont très chaleureux. Nous sommes scindés en deux groupes, et je rejoins Sergio et Titan pour une promenade en calèche dans la Citadelle de Blaye.

Promenade dans le temps avec le Château Marquis de Vauban

Coup de chance : nous sommes en nombre impair, et je peux m’installer à côté du cocher. Quasiment tous les visiteurs sont venus en couple, et la

Château marquis de vauban
Arrivée au galop dans la Citadelle

plupart sont arrivés là grâce à des box cadeaux offertes par leurs proches.  Quelques injonctions et claquements de rênes plus tard, la calèche se met en branle direction la Citadelle. Les chevaux sont calmes et visiblement aussi habitués que les automobilistes qui ralentissent et laissent passer l’attelage. Il fait un temps superbe, le soleil tape sur nos épaules, le groupe sourit en observant le paysage, et bientôt la route et les panneaux laissent place aux rues pavées et aux murs de la forteresse.

Le chemin est dégagé et les chevaux entrent au galop par la Porte Royale. On a soudain l’impression d’être revenu quelques siècles en arrière, ou juste quelques années, quand devenir une princesse ou un chevalier semblait un rêve tout à fait accessible.

C’est grisant, et quand la calèche fait halte sur la place d’armes, face à l’Estuaire de la Gironde, tout le monde semble enchanté et les discussions remplacent le silence poli du début. Après un bref historique de la Citadelle, nous avons quartier libre un moment, l’occasion d’admirer la vue sur les forts Médoc et Paté ou de faire un tour dans les échoppes environnantes.

Je reste discuter avec Patrice qui me raconte sa vie de cocher, commercial, cavalier de saut d’obstacles et transporteur. Séance photo avec les chevaux pour les adultes comme pour les enfants, et nous reprenons le chemin du Château Marquis de Vauban par la ville et les vignes.

Arrivé dans la cour, tout le monde peine à accepter la fin de cette jolie balade et reprend des photos avec l’attelage. On se tutoie tous et l’ambiance est très chaleureuse. Tandis que le deuxième groupe nous remplace, Marine, notre guide pour le reste de la journée nous entraine vers les vignes.

De la vigne au verre

Postée à côté d’un rosier, protecteur de la vigne, elle nous explique tout sur les méthodes de  production des trois vins du Château Marquis de Vauban : le Château de Cône, le Marquis de Vauban, et la Voile d’Or. Nous apprenons par exemple que Monsieur et Madame Macé privilégient une agriculture raisonnée, qui n’exclue pas totalement les pesticides mais réduit leur utilisation au strict minimum.

Château Marquis de Vauban
Le rosier protège la vigne

Rendez-vous ensuite au chai ultramoderne construit en 2007. Trois mots d’ordre pour la vinification du raisin : qualité, hygiène et traçabilité. C’est d’ailleurs pour cela que cette partie de la visite se fera avec des sur-chaussures bleues aux pieds. Dans la salle des cuves « tronconiques thermo régulées » flambant neuves, on nous explique comment le raisin se transforme en vin, de la vigne aux barriques.

Derrière une grande porte justement, les barriques s’alignent par centaines. Marine nous explique qu’elles sont remplacées tous les trois ans, lorsqu’elles n’ont plus rien à apporter au vin. Les anciennes sont revendues, notamment à des fabricants de whisky.

Le Château Marquis de Vauban privilégie la qualité de ses vins à la quantité produite. La cuvée royale est d’ailleurs entièrement vendangée à la main, et l’œnologue Andreas Larsson, élu Meilleur Sommelier du Monde en 2007, a parrainé deux des vins du domaine.

A table !

En attendant le retour de la calèche et du reste du groupe, Monsieur Macé nous installe pour une dégustation de Clairet sous un immense magnolia, l’un des sept premiers plantés en Aquitaine il y a 300 ans. Nous rejoignons ensuite l’ancien chai, transformé en boutique et restaurant, pour le repas vigneron et la suite de la dégustation.

Le décor authentique accueille parfaitement les grandes tables recouvertes de melon, gratons, œufs de cailles et bouteilles de vins. Le propriétaire mange avec nous, les discussions vont bon train, tout le monde est accessible et les trois cuvées qui nous sont proposées pendant le repas achèvent de détendre les plus timides.

Le déjeuner est bon, copieux et chacun trouve son bonheur entre le Côte de Blaye Vieilles Vignes, la cuvée Monarque et la cuvée du Roy. Monsieur Macé nous parle des Apéros Citadelle qui ont été organisés tout l’été à la Porte Royale et proposés gratuitement aux passants. Il souligne la convivialité de ces événements et la joie de voir des inconnus se mettre à danser au son de l’accordéon, portés par le moment.

Château marquis de vauban
Dégustation sous le magnolia de plus de 300 ans

Magnolia for ever

Au sortir de table, les visiteurs sont repus et rêvent d’une sieste sous le magnolia. Heureusement, il nous reste une seule activité avant que la journée s’achève. Pour nous, ce sera l’histoire du château avec Marine, confortablement installés sous  l’arbre. De Roland de Ronceveau à Louis XIV, en passant par Mazarin et Aliénor d’Aquitaine, nous apprenons beaucoup sur le commerce du vin dans la région.

Les faits historiques sont ponctués par des anecdotes de chacun tirées de souvenirs de cours ou d’une passion pour l’Histoire. Même une fois terminée  l’histoire de la Citadelle et du marquis de Vauban, nous restons longtemps à parler de vins et de l’histoire de nos régions.

Quand la journée se termine, tout le monde s’embrasse et certains numéros sont échangés. C’aura été une journée riche en rencontres et en beaux moments. Notre seul regret aura été de manger dans la cave alors que le parc par ce temps aurait été des plus agréable, et également pour certains d’être venu en voiture alors que le château est accessible à pied depuis la ville et la citadelle.

En effet, malgré le repas et la durée de la dégustation, les quatre vins proposés à volonté peuvent vite compliquer les projets de retour. Mais tout le monde s’accorde pour dire que cette journée très complète vaut largement les 36 euros déboursés, et la possibilité de rester se promener dans le domaine clos parfaitement une journée pleine de découvertes, de voyages et de bonne humeur.

Journée patrimoine, 36 euros

Visite des chais, des vignes

  • déjeuner vigneron
  • dégustation de vinChâteau marquis de vauban
  • visite de la Citadelle en calèche

Visite, dégustation et déjeuner vigneron, 28 euros

Visite des chais, des vignes

  • déjeuner Vigneron accompagné de nos meilleurs vins (4h).

Visite, dégustation et balade en calèche, 10 euros

Visite des chais et des vignes

  • dégustation de 3 vins
  • visite de la Citadelle de Blaye en calèche (2h00)

Visite et dégustation, 6 euros

Visite des chais, des vignes, dégustation de 3 vins au Château Marquis de Vauban (1h30)

Informations : CHÂTEAU MARQUIS DE VAUBAN – route des Cônes – 33390 BLAYE – Tél. 05 57 42 80 37

tourisme@decancave.fr