269

Quel est le point commun entre un chameau, un lama, des bières artisanales et du gâteau à la broche ? On peut tous les retrouver au marché de Noël de Blaye !

Au pied  de la Citadelle de Vauban, chameaux, lamas, ânes et poneys s’ébattent dans un enclos. Un passant inattentif pourrait conclure qu’un cirque s’est installé en ville, mais les odeurs de cannelle qui flottent dans l’air ne trompent pas : le marché de Noël a pris ses quartiers pour un long week-end et compte bien régaler et émerveiller petits et grands.

Marché de noël de Blaye
Marché de noël de Blaye

Des stands pour tous les goûts

marché
L’inévitable crèche artisanale

Pour les parents, gastronomie et art de vivre sont au rendez-vous. Au kiosque, des stands de nourriture attirent les promeneurs par leurs couleurs et leurs parfums. Charcuterie, gâteau à la broche, crêpes, miel, fromages, foie gras…

C’est un joyeux brouhaha festif qui m’accueille. Des chants de Noël flottent dans l’air et les commerçants s’interpellent d’un étal à l’autre. Ici, vous trouverez tout le nécessaire pour se plonger dans la magie de Noël. J’aperçois le petit train qui emmène en balade les familes enchantées. Mais que vois-je ? C’est le Père Noël qui vient nous rendre viste et se faire photographier avec petits et grands : je me précipite sur ses genoux !

Des bijoux et accessoires colorés s’imposent comme le cadeau parfait et les bougies et huiles essentielles ravissent les sens des passionnés de nature. Régulièrement, des stands de produits locaux ponctuent le tour de piste de dégustations et autres tentations. Quant aux petits, ils peuvent se déguiser avant d’admirer les jongleurs de feu faire leur spectcale à la nuite tombée.

Replonger en enfance

Les petits (et les grands qui les accompagnent) se retrouvent plongés dans ce qui pourrait être le village du Père Noël ! Les chevaux et les ânes se promènent librement au milieu des enfants. Des moutons font la sieste dans une mini-ville en bois avec une église, une mairie et même une école.

Noël à Blaye
Noël à Blaye

Incongrus au cœur de l’hiver, des lamas cohabitent avec une oie, tandis que deux chameaux mâchouillent nonchalamment un brin  de paille dans leur coin. L’association a tout mis en œuvre pour faire plaisir à ses jeunes visiteurs. Ceux qui ne veulent pas nourrir les animaux et donner le biberon aux nouveau-nés  peuvent se divertir à la pêche aux bonbons ou repartir avec une sculpture de ballons.

Je m’éclipse de ces animations, regrettant de ne pas avoir 5 ans pour une petite heure. A moins d’un mètre de moi, un poulain tète sa mère sous le regard émerveillé d’une petite fille.  L’esprit de Noël est bien présent autour de moi, où les familles s’amusent et s’extasient parmi les odeurs de vin chaud et de sapin.