687

Pourquoi toujours suivre les chemins tout tracés ? Outre les visites guidées et le chemin des remparts, le parc de la Citadelle de Vauban recèle de nombreux petits coins charmants.

parc de la citadelle
Sous la Citadelle, tout un réseau de souterrains

A ma première visite, en avance pour l’ouverture de l’Office de Tourisme, je me suis laissée aller à quitter les sentiers et à explorer les buttes et les fourrés de la Citadelle, à l’abri des regards. Quel sentiment grisant que d’avoir l’impression de découvrir des endroits oubliés du monde ! Ici, un souterrain qui jaillit de terre, là un escalier qui mène au bord de la falaise.

Un voyage dans le temps

En oubliant un peu les itinéraires, on se surprend bientôt à gambader d’une butte à un coin de vestige. Une nouvelle vue est à découvrir à chaque promontoire. En s’aventurant du côté de la poudrière, on surplombe bientôt les fossés et toute la ville de Blaye. En observant d’un peu plus près les remparts gardés par les canons, on peut trouver un passage en contrebas. Quel vertige alors de se trouver écrasé par la muraille d’un côté, et accoudé à l’estuaire de la Gironde de l’

Parc de la Citadelle
L’abbaye Saint-Romain, où fut enterré Roland de Roncevaux

autre.

Découvrir la Citadelle autrement

Pour les passionnés de jeux de piste, il paraît même que des Géocaches sont dissimulées dans la Citadelle… Depuis peu, un certain nombre de Pokemons y ont également élu domicile !

Comme site historique majeur, la Citadelle est en effet un point stratégique pour les dresseurs Blayais ! De nombreux Pokestops permettent de (re)découvrir les points d’intérêts de la forteresse : statue, clocher, canon du XVIIIe…

Des arènes disséminées dans toute la Citadelle permettent aux équipes de s’affronter au grand air.

L’occasion de découvrir en autonomie les coins secrets de la forteresse.